COLLOQUE PLUMES DE RUHYS

Actes du colloque publiés en mars 2018

Ce colloque, le troisième, et dernier, organisé par l’association Symposium 56, part d’un constat étonnant : le pays de Rhuys a vu passer un nombre important de grands écrivains. Certains y sont nés, beaucoup y ont écrit tout ou partie de leur œuvre. Les trois langues parlées dans le pays, dans les deux derniers millénaires, latin, breton et français sont représentées.

On compte en effet parmi les plumes de Rhuys des auteurs de premier plan à commencer par les plus anciens : le latin est représenté par Jules César, saint Gildas, Pierre Abélard !

Sait-on que les deux premiers dictionnaires du breton vannetais ont été réalisés à Sarzeau ?

Et pour le français, on a un auteur mondialement connu, Alain-René Le Sage, qui était déjà traduit en plus de cinquante langues au début du XXe siècle. D’autres ont une renommée qui dépasse nos frontières comme Marie Le Franc, prix Fémina mieux connue au Canada où elle a donné son nom à un lac, qu’en France.

Poètes, artistes, ont écrit dans ce pays de Rhuys, des enfants du pays comme Xavier de Langlais ou Yvon Mauffret, des châtelains comme Amédée de Francheville, des voisins comme Zénaïde Fleuriot, des voyageurs comme Alphonse Daudet et Prosper Mérimé.

Que ceux qui lisent ce livre soient fiers d’être natifs de Rhuys. Tous les destins dans le domaine de l’écriture y sont possibles !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.