Le réemploi

Amusante découverte au dos d’une toile de retrouver un autre sujet peint antérieurement.

Si la toile ou le bois a été peint sur la face opposée, c’est bien que l’artiste l’avait rejeté et considérait sa première œuvre comme inintéressante.

Ces œuvres ne peuvent donc pas figurer dans le catalogue raisonné, mais si elles sont datées, elles nous donnent des indications sur les réflexions de l’artiste à cette période et permettent de voir ce qui plaisait et correspondait à ce qu’il a voulu garder.

pour exemple voici une tête de Christ couronnée d’épine qui n’est pas daté :

HB-Chri epi-Vc-NDNS 1950 vqui est une huile sur toile marouflée sur bois, mais on trouve au dos une autre toile collée qui représente une femme métisse portant un bol sur la tête :

P1050792cette dernière est datée : 27 I 1947 ce qui permet de dire que la tête de Christ est au moins de 1947 mais peut être aussi des années suivantes ?

Ces deux sujets n’ont strictement rien à voir entre eux et illustrent bien que l’artiste ne trouvait pas cette toile aboutie, il a préféré employer son verso pour peindre la tête de Christ.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.