Marin en ciré jaune et noir – Journal de peintre

code XL : xavier de langlais-OR-HT-MCJN-NDNS-G

Titre : Marin en ciré jaune et noir      (MCJN)

Technique : Huile sur toile   (HT)

Description : Portrait de Roger de Langlais son père, en marin au ciré jaune et noir. Lors d’une traversée agitée pour aller en famille à l’île de Groix.

Il est très intéressant pour avoir l’explication de cette toile de lire ce que dit l’artiste dans son journal de peintre. Témoignage assez exceptionnel car nous n’avons que peu d’exemple de ce type. Lire ci dessous :

 

Date : 1933 connue par son journal de peintre

 Non daté non signé

Dimensions : 60*80

Collection : Famille

Thème : Bretagne

Couleur de fond : Gris

Connu du public par : la Famille

 

Extrait de son journal

Samedi 1/06/33

j’ai cherché et ébauché d’imagination un portrait de mon Père en ciré jaune sur fond de mer. Sujet déjà traité au Stic B , il y a trois ans et maltraité !

Je me sens d’ailleurs gêné par cet antécédent malheureux.

Lundi 3/07/33

J’ai repris aujourd’hui le portrait de mon Père. La composition était et reste intéressante mais l’exécution jusqu’ici est médiocre. J’espère me racheter par la suite. La chaleur m’a terriblement gêné pour peindre les couleurs séchant trop vite, je me suis trouvé comme englué.

J’ai d’ailleurs peint sans joie, l’esprit très loin du présent.

Mercredi 5/07/33

Aujourd’hui toute la journée j’ai travaillé avec effort au portrait de mon Père. J’ai gratté et repris indéfiniment le « ciré » jaune et cela avec si peu de bonheur qu’en fin de séance j’ai fini par tout effacer encore mais cette fois en pochant les couleurs au lieu de les enlever. J’espère ainsi obtenir une surface plus agréable à peindre !

Je travail à ce portrait, qui pourtant m’intéresse, sans grande intelligence comme au hasard. Et cette foi le hasard me dessert étrangement.

Ainsi je l’ai Noté, je suis gêné par un antécédent malheureux. En outre l’harmonie de cette toile tourne autour d’une couleur qui n’est pas laide en elle même, nulle couleur isolée ne l’est, mais devient facilement accaparante : le jaune c’est je crois la couleur la plus délicate à manier une opposition de jaune dans l’ensemble et dans la lumière, c’est déjà un problème, mais derrière cela et tout autour, que mettre qui ne semble pas faux

Samedi 8/07/33

J’ai repris ce matin le portrait de mon Père. Je l’ai certainement amélioré. Ce qui ne veut pas dire, hélas, qu’il soit bien. L’ensemble manque de franchise, c’est trop nature ou pas assez. Le fond s’harmonise mal avec le ciré jaune et le visage brun. Il y a là un accord extrêmement difficile à réaliser. Dans l’ombre du ciré il y a pourtant de jolis tons, mais qu’est cela sans l’ensemble.

Annexe(s) :

repereannexe




Ajouter une annexe à cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.