REPORT REPORT 2021 Miziad ar Brezhoneg : l’œuvre de Xavier de Langlais par Glenn Gouthe

La conférence en breton de Glenn Gouthe sur l’œuvre littéraire de Xavier de Langlais, prévue samedi à Étel, s’annonçait comme un temps fort de Miziad ar Brezhoneg dans la programmation de Ti Douar Alre. Il était prévu, en plus, une présentation de la fresque de Xavier de Langlais, œuvre majeure du maître et élément central du patrimoine d’Étel. C’était sans compter avec les contraintes liées à la crise sanitaire. La mairie a communiqué l’arrêté préfectoral autorisant les rassemblements dans les églises uniquement pour les cérémonies, et non pour les conférences. Dès lors, l’annulation s’imposait.

Devant la fresque de X.de Langlais, Jean-Yves Gouiffès (HOE) Annick Poulelouaen (Ar Vammenn) Michel Barrier (municipalité), et Simon Kerzerho (Ar Vammenn), Thierry Ezanno (paroisse, municipalité), Glenn Gouthe.

Glenn Gouthe, professeur de breton, doctorant, présentera les oeuvres de Xavier de Langlais à l’église d’Étel, le 27 mars 2021 dans le cadre de Miziad ar Brezhoneg.

Xavier de Langlais (1906-1975) a laissé en l’église d’Etel une de ses œuvres majeures, la grande fresque du chœur, qui est la pépite du patrimoine de la ville. S’il est renommé comme peintre, un des précurseurs de l’art celto-breton moderne, le professeur aux Beaux-arts de Rennes fut aussi écrivain de talent de langues bretonne et française. Ce volet moins connu sera détaillé par Glenn Gouthe, professeur de breton, doctorant, le 27 mars dans le cadre de Miziad ar Brezhoneg, à l’initiative de Ti Douar Alre, Ar Vammenn et Harmonie Orgue Etel et le soutien de la commune et la paroisse.

Un rôle dans l’unification de l’écriture du breton

« Lors de mon master sur Augustin Guillevic et l’unification écrite du breton, Daniel Le Doujet, directeur de mémoire, m’a orienté vers la famille de Langlais pour voir les archives de leur père. C’est ce qui m’a amené à m’y intéresser », commence Glenn Gouthe, qui veut mettre en avant quatre aspects. Son côté néo-bretonnant – « Il avait appris le breton sur le tard » -, l’utilisation et la transmission de la langue, son héritage littéraire, sa collecte de locutions, contes, chansons, etc. en pays de Rhuys, et son rôle de coordinateur et « rassembleur » dans l’unification de l’écriture du breton entre 1936 et 1939.

Sur l’œuvre littéraire de X. de Langlais, G. Gouthe précise qu’il écrivait, soit en français, soit en breton, et traduisait ensuite. Et de citer le cycle arthurien commencé en français ou Enez ar Rod (l’île sous cloche) d’abord écrit en breton.

« La conférence sera en breton, avec traduction simultanée en français (casques à disposition) », précise Simon Kerzerho, de Ar-Vammenn. En complément, Tugdual de Langlais, fils de Xavier, présentera la fresque, et Jean-Yves Gouiffès, de HOE, jouera des airs collectés par X. de Langlais.

dans le Telegramme : https://www.letelegramme.fr/morbihan/etel/miziad-ar-brezhoneg-l-oeuvre-de-xavier-de-langlais-par-glenn-gouthe-12-03-2021-12717913.php

Et sur Ouest France : 

Étel. Une conférence sur le peintre de la fresque de l’église

Samedi 27 mars, en l’église d’Étel, Glenn Gouthe, doctorant à l’Université de Rennes 2, évoquera la contribution de Xavier de Langlais à l’unification du breton écrit.

Qui est Xavier de Langlais (1906-1975) ?

Un acteur majeur des causes bretonnes du XXe siècle. Peintre, illustrateur, graveur, il est l’auteur de la fresque monumentale de l’église d’Étel. Glenn Gouthe dans le cadre de sa thèse, explore l’héritage littéraire et surtout sa contribution à l’unification du breton écrit, à laquelle Xavier de Langlais s’active dès 1936.

L’enjeu de l’unification de la langue écrite est la possibilité de l’enseigner et donc de la garder vivante.

 

Pourquoi cette initiative ?

Elle a lieu dans le cadre du Mois de la langue bretonne organisé, chaque année, par l’association Ti Douar Alre, du pays d’Auray, à laquelle s’associent la mairie et la paroisse d’Étel, l’association Harmonie orgue Étel et l’association Ar Wammenn pour la promotion de la langue bretonne sur le canton de Belz. « Il s’agit de mettre en avant, afficher, montrer la modernité de cette langue. »

Comment va se dérouler la rencontre ?

Samedi 27 mars, de 14 h 30 à 17 h, en l’église d’Étel, Glenn Gouthe proposera une conférence en breton. Cinquante casques audio seront disponibles pour les non-bretonnants, les propos étant traduits en simultanée par Patrick Dréan, président de l’association Sten Kidna, d’Auray. La rencontre est gratuite et ouverte à tous. Un intermède musical sera assuré par Jean-Yves Gouiffes, président d’Harmonie orgue Étel.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/etel-56410/etel-une-conference-sur-le-peintre-de-la-fresque-de-l-eglise-7184846

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.