1947 St Petroc – Dessin préparatoire

 

Musée de Bretagne, Collection Arts graphiques

Titre : St Dewi Nawdd Sant Cymru  – Dessin préparatoire à la gouache  (SDSC)

Édition : non connue (NC)

Auteur : Xavier de Langlais

Illustrateur : Xavier DE LANGLAIS

Type de publication : Tirages en série (TS)

Type d’édition : Edition originale  (EO)

Langue : Breton

Année de publication : 1948

Dimensions : 24 x 32 cm

Synopsis :Numéro d’inventaire :  995.0067.17 Musée de Bretagne les champs libres.

Description: Dessin exécuté en vert, noir et blanc représentant saint-Pétroc en abbé. Il tient un dragon par le cou, à l’aide d’une écharpe. Sa main droite pointe un doigt vers la gauche. Le dragon ressemble à un serpent dont l’extrémité de la queue est enroulée en spirale. Une grande auréole formée de triangles et de rayures entoure la tête du saint.

Matière(s) et technique(s)Papier (Mine de plomb, Encre, Gouache blanche, Gouache couleur, Manuscrit)

Dimensions hauteur 31,9 cm, largeur 23,9 cm

InscriptionsBretonS Petroc / Tas / syns / Kernow / S je St (?) Cernow / je K (manuscrit)

Contextualisation   Dessin préparatoire à la réalisation de la gravure de saint-Pétroc. Comme le veut la tradition, Xavier de Langlais a représenté saint Pétroc accompagné d’un dragon puisque selon la légende, un dragon qui vivait près de l’ermitage de St Pétroc, vint le trouver avec un éclat de bois dans l’oeil et attendit patiemment trois jours devant sa cabane. Le saint extirpa l’écharde et le guérit avec un mélange de poussière et de salive.

 

La gravure sur Linoléum qui fait partie de la : 

Série des Saints Bretons de 1948 

Suite de 10 gravures sur papier éditées par Xavier de Langlais

Ici St Petroc

Code XL : TS-NC-SDSC-EO-1948

Dans l’iconographie habituelle de Dewi, on le représente en évêque, debout sur un monticule, avec une colombe sur son épaule. Car selon la légende, en prêchant dans un synode contre les Pélagiens en 519, il vit la terre s’exhausser sous ses pieds et la colombe du Saint-Esprit se poser sur son épaule. Mais ici, X. de Langlais choisit de le représenter en abbé, sans la colombe. Cette dernière figurait grossièrement sur le dessin préparatoire sur calque 995.67.96 mais il a abandonné le motif sur tous les autres dessins et sur les gravures. Il faut savoir que si Sant Dewi fut sacré évêque, il resta abbé (on lui attribue une douzaine de monastères dont, parmi les plus célèbres, Glastonbury).

 

 

Voir aussi la litanie des Saints de Xavier de Langlais :

 

 

 

Annexe(s) :


Illustrations associée(s) :




Ajouter une illustration à cette publication



Ajouter une annexe à cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *