1971 Chansons collectées : 17 Dariù omb én amzér santel / Nous voici au temps sacré.

 

Code XL : CC-GG-CC16-1971

 1939 – 1971 Chansons collectées par Xavier de Langlais

Titre : Dariù omb én amzér santel / Nous voici au temps sacré.

Type de chanson :Religieux, de colportage

Informateurs et interprètes : Matho El Luern / Mathurin Le Berre
Interprète : XL

Lieu de collecte :  Surzur

Commentaire GG : Cette chanson était chantée lors de la semaine sainte et plus précisément le Vendredi Saint. Un groupe de chanteurs allait de porte en porte afin de la chanter et avait en retour des oeufs et des crêpes ainsi que l’explique XL en introduction.
On retrouve cette chanson interprétée par l’informateur sous le titre « Krial a ran d’ho poenieu » sur le site de la Mission de 1939 :

http://bassebretagne-mnatp1939.com/virtual-tour-artist.html?artist=I053

Traduction GG : 

1. Nous voici au temps sacré,

Apporté du ciel par notre Sauveur.

C’est Jésus qui nous envoie

Pour vous réveiller si vous dormez.

 

2. Si vous dormez dans votre lit,

Votre père, votre mère, peut-être ne le sont pas,

Votre père votre mère et vos frères,

Peut-être sont-ils au feu du Purgatoire.

 

3. Ils sont là-bas sur leurs visages,

Ils crient leurs douleurs,

Secours parents et amis.

 

4. Secours parents et amis,

Secours parents, grands amis,

Les enfants nous oublient.

 

5. Quand vous passez au cimetière

Lancez une goutte d’eau bénite

Sur ma tombe, quand vous passez.

 

6. Dites “Resquiescant in Pace”

Dite cinq “Pater” et cinq ¨Ave”,

Et un “De profundis” après.

 

7. Agenouillez-vous pour les dire,

Si vous êtes obligé de venir

Si vous n’êtes pas malade ni affligé,

 

8. Si vous n’êtes pas malade ni affligé,

Avec une maladie qui peuple le Monde.

 

9. Prenez courage mes frères,

Et vous aurez une mort douce,

Vous aurez le Paradis,

Soyez-sur, nous l’aurons.

 

10. Sans vous déplaire, nous allons vous laisser,

Nous allons en finir finalement

Et je vous souhaite une bonne soirée,

À la jeune maîtresse de faire des crêpes.

 

11. À la jeune maîtresse de faire des crêpes.

L’année prochain, à compter de cette nuit,

S’il plaît à Dieu, nous chanterons encore.

Lien vers la publication associée :

 

Annexe(s) :


Original :




Ajouter un original à cette illustration



Ajouter une annexe à cette illustration

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.